Publié le

Nike Store Di Milano

Lors de la première finale NBA jouée et gagnée par Parker en 2003, les journaux américains avaient osé un peu élégant comparatif en mettant côte à côte les photos de la femme du meneur adverse, Jason Kidd, et de la copine de Parker, Loriane, volleyeuse rencontrée à l’Insep quand il avait 16 ans. En janvier 2005, Parker se venge. Il s’affiche désormais au bras d’Eva Longoria, star américaine élue en première position des most beautiful people par le magazine People.

On peut se demander pourquoi la FIFA a acheté une telle récompense, car son rôle a priori est d le football et non de distinguer des joueurs particuliers. La réponse est très simple : la FIFA devenue une marque en plus d une structure organisatrice de spectacle sportif cherche à accroître ses recettes. Tout comme on ne doit plus dire la Coupe du Monde de football mais la Coupe du Monde de la FIFA, il ne faut plus parler de Ballon d mais de Ballon d de la FIFA.

Fini les filles en jupe qui passent pour des putes. La jupe redevient un signe de f minit et, en plus, de s rieux scolaire. Il n’est rien de plus beau et joyeux qu’une entr e ou sortie de coll ge qui distingue dans le style et les v tements, les gar ons et les filles.

En dépit de la censure, la défense de Léon Blum est relayée par les sténographies clandestines des débats et la presse internationale. Sa défense apparaît comme un acte de résistance morale et ses mots prennent valeur de symbole. L’apologie par Léon Blum de la République et des acquis du Front populaire trouvent un véritable écho, à tel point que le 11 avril 1942, Hitler impose la suspension du procès.

Le rapport Gallois est encore une preuve que l’on peut détruire la société, assommer le peuple, mais se montrer responsable . Quelles sont les mesures adoptées ? En gros, sous le prétexte rigolo de rendre plus lisibles les taux de TVA, on augmente cette dernière, et on décrète un crédit d’impôt de 20 milliards d’euros au profit des entreprises, avec basculement du financement sur les ménages, qui vont subir une baisse de pouvoir d’achat. Ce crédit va être en effet alimenté pour un tiers par la hausse de la TVA (notons que 10% des plus pauvres consacrent 8% de leurs revenus au paiement de la TVA, contre 3% pour les 10% les plus riches, ce qui a toujours été considéré par la gauche comme une injustice sociale), le reste par une hausse de la CSG, par une hausse de l’impôt sur le revenu (à cause du gel du barème d’ajustement par rapport à l’inflation, ce qui va toucher, contrairement à ce qui a été dit, la moitié des contribuables), et une réduction drastique des dépenses publiques (avec, en sus, des mesures inspirées du rapport Attali, comme la réforme du marché du travail, une série de déréglementations, la flexibilité de l’emploi etc., comme si cette organisation de l’économie avait empêché la crise aux USA et en Grande Bretagne, pays radicaux en la matière !).

Laisser un commentaire